ASSOCIATION SPS : RESULTATS DE L’UTILISATION DE LA PLATEFORME DURANT LA PERIODE DE CONFINEMENT

Durant le confinement l’APPA, s’est rapprochée de l’association SPS afin de mettre en avant son dispositif d’aide aux professionnels de santé.

Pour rappel, l’association vient en aide aux soignants en souffrance au travail et agit en prévention pour le mieux-être.

Elle réalise également des enquêtes, met en œuvre des actions et développe des outils innovants pour améliorer la qualité de vie des professionnels en santé, prévenir et protéger leur santé, optimiser leur activité et la prise en charge des patients.

Pour découvrir l’intégralité de leurs actions, cliquez sur ce lien.

Le déconfinement ayant eu lieu, l’APPA a décidé de mettre en avant le bilan des actions que l’association SPS a entrepris depuis le début de la crise sanitaire, plus précisément le 23 mars.

==> BILAN DE LA CAMPAGNE ASSOCIATION SPS – CHIFFRES CLÉS <==

Caractéristiques des appels

3 244 appels traités
Plus de 60 appels par jour
Durée moyenne de 24 minutes
1/3 des appels sont passés la nuit (16%) ou le dimanche
100% des appels concernent les répercussions de la crise sur les professionnels de santé

 

Caractéristiques de la cible

  • Qui sont les appelants ?

71% sont des femmes
84% sont des salariés
70% sont issus du secteur paramédical
58% sont issus du secteur sanitaire
10% travaillent dans le secteur du médico-social
35% sont infirmières, aides-soignantes
Près de 80% ont une expérience de plus de 3 ans

  • Où vivent-ils ?

Les appels proviennent des zones géographiques suivantes : Île-de-France (31%), Auvergne-Rhône-Alpes (12%), Grand-Est (10%), Occitanie (8%), Nouvelle Aquitaine (6%), Provence-Alpes-Côte d’Azur (6%), Hauts-de-France (5%), Bretagne (5%), Pays de la Loire (4%) et Bourgogne-Franche-Comté (4%)

  • Quels sujets ont-ils abordé ?

Plus de 35% font part de leur anxiété ou angoisse
Près de 12% ont des problèmes d’organisation de travail
Près de 13% doivent faire face à un épuisement professionnel

 

 

==> Bon à savoir ! <==

L’association SPS a été reconnue d’intérêt général en décembre 2019 et référencée en mai 2020 par la Haute Autorité de Santé et le Ministère des Solidarités et de la Santé.