Protéger vos proches en cas de décès

Pour en savoir plus sur la protection de vos proches en cas de décès

Que deviendra votre famille en cas de décès ? C’est une question que tout chef de famille devrait se poser … sans attendre.

Certes, il existe des garanties statutaires, mais elles sont extrêmement faibles, quel que soit votre statut.
 

Quels sont vos droits en cas de décès ?

Chaque médecin hospitalier étant un assuré social, en cas de décès, ses ayant-droits bénéficient du versement d’un capital forfaitaire de 3 404 euros (valeur au 1er janvier 2016).

Un capital supplémentaire est prévu :

– pour les médecins cotisant à l’IRCANTEC : 75 % du salaire soumis à cotisations au cours des 12 mois précédant la date du décès.
– pour les médecins hospitalo-universitaires : si le décès survient avant 60 ans : 1 an de traitement universitaire; si le décès survient après 60 ans : 3 mois de traitement universitaire plafonné

Les capitaux en jeu sont donc relativement faibles et il est fortement recommandé de souscrire une protection complémentaire. L’APPA a prévu des solutions pour chaque situation.

Pour en savoir plus, choisissez votre statut …