Assurez vos emprunts immobiliers en cas d’invalidité

Assurance emprunteur et invalidité : que faut-il savoir ?

Pourquoi assurer son emprunt immobilier en cas d’invalidité ?

Comme pour un arrêt de travail lié à une incapacité, l’invalidité peut mettre un emprunteur en difficulté face au remboursement de ses mensualités de crédit. Il est donc important lorsque l’on s’assure en cas d’arrêt de travail (incapacité) de s’assurer également en cas d’invalidité.
La plupart du temps ces deux garanties sont indissociables mais il est important de bien le vérifier.

Le principe d’indemnisation par l’assureur en cas d’invalidité et identique à celui en cas d’arrêt de travail lié à une incapacité. Attention les règles permettant à l’assureur d’évaluer si un assuré est bien en invalidité et doit être indemnisé varient d’un contrat à l’autre.

Le principe de l’assurance d’un emprunt immobilier en cas d’invalidité est le suivant : si le souscripteur de la garantie se retrouve en invalidité pendant qu’il est en phase de remboursement d’emprunt, l’assureur prend en charge la mensualité du crédit. Cette prise en charge par l’assureur durera jusqu’à l’éventuelle reprise d’activité de l’assuré ou à la fin du remboursement du crédit.