Prendre sa retraite

Prendre sa retraite

 

L’adhérent APPA qui prend sa retraite ne peut plus cotiser, évidemment, pour la Prévoyance, mais il peut, bien sûr, continuer à cotiser pour la couverture de ses frais de santé, ainsi que pour l’assistance santé et APPA-Assistance. Il faut pour cela, en faire la demande et remplir une autorisation de prélèvement bancaire.

Demande d’adhésion

Téléchargez et imprimez les documents à remplir et à adresser à :
Ressources – 135 boulevard Haussmann – 75008 Paris, en cliquant sur l’icône :

Télécharger le Bulletin d’adhésion

Télécharger le Mandat de prélèvement

Le contrat santé des retraités prend effet le jour qui suit le départ en retraite. Il est conseillé d’adresser la demande deux mois avant.

Montant des cotisations

La cotisation à la complémentaire santé pour les retraités est indexée sur le Plafond mensuel de la Sécurité sociale (PMSS). Elle ne varie pas avec l’âge. Le montant est différent selon que l’assuré est seul béneficiaire ou s’il couvre également les frais de santé de son conjoint et, éventuellement, de ses enfants à charge.

Télécharger les tarifs 2017

Avertissement !
Votre prélèvement hospitalier intervient en fin de mois. Le prélèvement sur votre compte interviendra désormais en début de mois. Il faut donc vous attendre à deux prélèvements rapprochés au moment de l’entrée dans la retraite.

Toutefois, en cas de poursuite d’un emploi après la liquidation de la retraite : Voir les paragraphes ci-dessous :

 

Recul de la limite d’âge et prolongation d’activité

Dans la mesure où vous conservez votre poste de praticien hospitalier et dans la mesure où il s’agit d’une poursuite d’activité statutaire, le contrat APPA poursuit ses effets aussi bien au niveau de la prévoyance que de la santé.

Dès que vous aurez la réponse pour le recul de la limite d’âge et/ou la prolongation d’activité, il faudra nous le notifier afin que nous ayons une trace dans votre dossier.

Toutefois, il faut savoir que chaque situation peut être différente. Il est donc conseillé, dans ce cas, de prendre contact avec l’équipe de gestion APPA chez Ressources au 09 69 36 37 10 (appel non surtaxé).

Compte Épargne-temps

En cas de cessation d’activité pour récupération de RTT avant départ effectif en retraite, des solutions sont envisageables en ce qui concerne votre contrat APPA et le devenir de la garantie prévoyance… Prendre contact téléphoniquement avec l’équipe de gestion APPA chez Ressources au 09 69 36 37 10 (appel non surtaxé).

Reconstituez votre carrière

La reconstitution de carrière permet :

  • de faire une première évaluation de ses droits : par exemple, voir s’il est nécessaire de prolonger sa vie active au-delà de 65 ans ;
  • de vérifier qu’il n’y a pas d’erreur dans le report de vos cotisations ;
  • de constituer un prédossier de retraite qui simplifie la demande de retraite ultérieure. Pour cela, adressez-vous à vos caisses de retraite dès l’âge de 58 ans.Si vous trouvez une erreur dans votre relevé de carrière, il faudra, pour la faire rectifier, produire des justificatifs (bulletins de salaire, attestations patronales, relevés de points, etc.).
    Conservez-les soigneusement.

Pour vous aider à voir clair, recueillir toutes les informations et obtenir un bilan complet personnalisé, l’APPA a négocié pour ses adhérents, auprès de Ressources-France Conseil, des conditions tarifaires très avantageuses.

Contact : Ligne adhérents : 09 69 36 37 10

Conseil : La reconstitution de carrière peut prendre un certain temps en raison de la « latence » du temps de réponse de certains organismes… Nous vous conseillons vivement de vous y prendre au moins un an avant le moment de votre départ en retraite.

Demander sa retraite

Même si vous avez préparé votre retraite plusieurs années avant de la prendre, ne pensez pas que votre régime va se mettre, le jour dit, à vous verser votre pension : aucune retraite n’est accordée sans une demande en bonne et due forme.

a) Pour les praticiens hospitaliers La demande de retraite se fait, en principe 6 mois avant de partir, auprès de votre caisse de Sécurité sociale ou dans un point d’accueil retraite. Pour la retraite complémentaire, adressez-vous à I’IRCANTEC.

b) Si vous êtes praticien hospitalo-universitaire titulaire
Contactez le bureau du personnel. C’est à lui que vous devez vous adresser pour votre demande de liquidation. Dès le premier versement, vous recevrez un certificat d’inscription de pension civile de retraite qu’il vous faudra conserver.

Les CICAS (Centres d’Information et de Conseil et d’Accueil des Salariés) ont pour mission d’informer les salariés sur leurs droits à la retraite. En composant le 0820 200 189 (0,09 €/minute) vous pouvez faire enregistrer une demande de rencontrer un conseiller proche de chez vous et vous faire parvenir un dossier récapitulatif de votre carrière. Vous pouvez aussi trouver l’adresse de votre CICAS le plus proche sur le site « Annuaire de Centres d’information« 

Travailler après la retraite

Les médecins français sont autorisés à cumuler la pension de retraite (entièrement liquidée) et les revenus d’une activité médicale. Depuis Janvier 2009 le plafonnement du revenu est supprimé pour les retraités après l’âge d’obtention du taux plein. Par ailleurs, les médecins salariés n’ont plus l’obligation de respecter le délai de 6 mois pour reprendre une activité chez le même employeur.

Cumul emploi-retraite
Si vous poursuivez sans interruption une activité statutaire hospitalière (praticien contractuel ou attaché à au moins 80 % du temps plein), l’APPA peut avoir une solution pour vous permettre de conserver votre contrat prévoyance. N’hésitez pas à contacter l’équipe de gestion chez RESSOURCES au 09 69 36 37 10

Voir la rubrique « Le cumul emploi-retraite »