Être bien assuré en prévoyance, ça veut dire quoi ?

Les statuts hospitaliers permettent de bénéficier de primes, d’indemnités et autres revenus annexes qui font partie intégrante de la rémunération des PH, sans oublier l’activité libérale qui peut représenter tout ou partie des revenus.

Pour être certain d’être bien assuré et de bénéficier du maintien de 100% de vos revenus en cas d’arrêt de travail et d’invalidité, le contrat que vous devez souscrire doit correspondre à votre ou vos activités.

On décrypte tout pour vous sur le tableau qui suit :

Focus sur les revenus annexes

  • Les revenus annexes à l’hôpital, c’est quoi ?

C’est l’ensemble des revenus que vous pouvez percevoir à l’hôpital en complément de vos émoluments hospitaliers :

          • Indemnité d’Engagement de Service Public Exclusif
          • Gardes, astreintes
          • Indemnité sectorielle et de liaison
          • Indemnité de sujétion
          • Indemnité forfaitaire pour temps de travail additionnel
          • Indemnité multisite
          • Indemnité de part complémentaire variable
          • Indemnité de déplacement
          • Prime d’exercice territorial
          • Indemnité de Chef de Pôle
          • Indemnité de Président de CME
          • Activité d’intérêt général
          • Expertises judiciaires non déclarées en libéral

  • Comment y souscrire ?

Chaque situation étant spécifique, les contrats APPA permettent de garantir de 6 000 € à 60 000 € annuels de revenus annexes (souscription par pallier de 6 000 €). Une garantie minimale de 6 000 €/an est incluse dans tous les contrats F1, F2 et F3.

Seuls les revenus annexes déclarés sur votre contrat de prévoyance peuvent être indemnisés en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité !

Ce n’est pas facile de s’y retrouver. Donc une seule question, êtes-vous toujours sûr d’être bien assuré ?

Contactez notre équipe gestion qui pourra vous aider à y voir plus clair : 09.69.36.37.10 ou à envoyer un mail : gestion.appa@besse.fr