Mars 2019

LE GRAND DÉBAT DES HOSPITALIERS : Vous pouvez y participer en ligne : lire l’article. (Communiqué APH et Jeunes Médecins) ♦

HALTE AU DÉMANTÈLEMENT DU STATUT DES PRATICIENS HOSPITALIERS ! (Communiqué INPH) ♦ ♦


LE GRAND DÉBAT DES HOSPITALIERS

Communiqué Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins du 1er mars 2019 :

Legranddebatsante.fr <https://legranddebatsante.fr/>  : APH et JM mettent l’Hôpital au cœur du Grand Débat !

Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins avaient constaté avec regret l’absence de la Santé en général et de l’Hôpital en particulier dans les préoccupations du Président de la République lorsqu’il avait lancé son Grand Débat National.

APH et JM ne peuvent se contenter d’un débat dont les questions sont triées à l’avance, mais nous n’avons pas non plus l’intention de refuser cette dynamique dont s’emparent nos concitoyens qui ont là l’occasion de réinvestir la Politique au sens noble du terme.

legranddebatsante.fr <https://legranddebatsante.fr/> offrira pendant tout le mois de mars la possibilité à chacun de venir voter sur des propositions, d’argumenter ses réponses, et de déposer de nouvelles propositions qui sont immédiatement mises au vote des participants. L’Hôpital fait partie des premières préoccupations des Français dans tous les sondages où il est cité.

Chaque citoyen peut s’exprimer sur 4 grands thèmes – l’offre de soins, l’attractivité pour les personnels, le financement, et les spécialités exposées – mais également déposer des contributions sur n’importe quel thème de santé, grâce à une Boîte à Idées.

Nous nous engageons à enrichir notre projet initial des contributions les plus pertinentes et supportées, et à en faire une base de discussions avec le Ministère des solidarités et de la santé dans le cycle de concertations qui s’ouvre pour les hospitaliers.

Soyez nombreux à vous emparer de cet outil : le thème de la santé, imposons-le !

Contact : Jacques Trévidic <mailto:jacques.trevidic@gmail.com> , Président CPH, Président APH


HALTE AU DÉMANTÈLEMENT DU STATUT DES PRATICIENS HOSPITALIERS ! Le docteur Michel TRIANTAFYLLOU, Président du SPEP, dénonce certaines dispositions du projet de Loi relatif à la transformation du système de santé…

Communiqué de presse :

Le 15 Février 2019 Le Syndicat des Psychiatres d’Exercice Public a pris connaissance du projet de Loi relatif à l’organisation et la transformation du système de Santé. Il fera l’objet de nombreuses concertations et d’échanges avec les organisations syndicales des Praticiens Hospitaliers.

Toutefois l’Article 6 intitulé « fluidifié les carrières entre la ville et l’hôpital pour davantage d’attractivité » suscite nos plus vives inquiétudes : selon cet article le Gouvernement va prendre des ordonnances pour « adapter des conditions d’exercice et les dispositions relatives au statut des PH… pour faciliter la diversification des activités entre l’hôpital et l’exercice libéral… renforcer l’attractivité des carrières et adapter les conditions et les motifs de recrutement par contrat pour mieux répondre aux besoins des établissements… ».

C’est la porte ouverte au démantèlement et la contractualisation du statut de Praticien Hospitalier ! C’est le retour à des pratiques anciennes et révolues.

Le SPEP est favorable à un renforcement de l’attractivité des carrières hospitalières, au décloisonnement des parcours professionnels, à la simplification de notre statut mais il défendra sans relâche un statut national de PH unique.

Il soutient sans réserve les propositions de l’Intersyndical National des Praticiens Hospitaliers (INPH) dont il fait partie pour préserver et renforcer la nomination nationale à partir d’une liste d’aptitude nationale établie par une Commission Nationale de paires gérée par le CNG.

Ce sont les minimums de garantie pour notre indépendance professionnelle, l’équité et la mobilité inter-établissement et inter-régional des PH.

Docteur Michel TRIANTAFYLLOU Président du SPEP