Actualité : Août 2018

♦ CRÉATION DU CONSEIL SUPÉRIEUR DES PERSONNELS MÉDICAUX : une date dans l’histoire du syndicalisme médical hospitalier
(Communiqué APH du 21 juillet 2018
♦ DOSSIER : Hôpital et Démocratie : sujet ou objet ? (le MAG INPH numéro 12)

—–

Création du Conseil supérieur des personnels médicaux (Communiqué APH du 21 juillet 2018)
Action Praticiens Hôpital, qui réunit Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, salue la publication au Journal officiel ce 21 juillet du Décret n° 2018-639 du 19 juillet 2018 relatif au Conseil supérieur des personnels médicaux, odontologistes et pharmaceutiques des établissements publics de santé <https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/7/19/SSAH1813480D/jo/texte> , obtenue après un long combat syndical mené depuis de nombreuses années et un recours auprès du Conseil d’Etat.

Enfin les médecins, pharmaciens et dentistes hospitaliers publics vont disposer, quel que soit leur statut et à l’instar des autres agents publics, d’une instance nationale élue démocratiquement qui les représentera officiellement auprès des pouvoirs publics. Le droit syndical leur est enfin pleinement reconnu, même si d’autres combats restent à mener notamment en ce qui concerne les moyens matériels d’exercer ce droit et la représentation locale des syndicats médicaux.

Ce Conseil supérieur va avoir la lourde tâche d’examiner de nombreux textes en attente qui n’ont pu être promulgués jusqu’à présent, sans parler de la réforme annoncée mais sans cesse reculée concernant la « transformation du système de santé » alors que l’hôpital public est confronté à une véritable pénurie de moyens et que ses personnels sont en grande souffrance.

Action Praticiens Hôpital appelle tous les praticiens à se mobiliser pour les prochaines élections professionnelles qui se tiendront l’année prochaine à la suite de ce décret, afin que la place de l’hôpital public et l’attractivité des carrières médicales hospitalières soient défendues avec conviction et fermeté.
Site web : http://aph-france.fr <http://aph-france.fr>
Contacts :
Jacques Trévidic <mailto:jacques.trevidic@gmail.com> , Président CPH, Président APH
Renaud Péquignot <mailto:rpequignot@yahoo.fr> , Président AH, Vice-président APH
Marc Bétremieux <mailto:marcbetrem@gmail.com> , Secrétaire général APH
Raphaël Briot <mailto:RBriot@chu-grenoble.fr> , Trésorier APH
Nicole Smolski <mailto:nicole.smolski@gmail.com> , Présidente d’honneur APH
—-
DOSSIER : Hôpital et Démocratie : sujet ou objet ? (le MAG INPH numéro 12)
LA DÉMOCRATIE EN DANGER ?
Le constat est clair, connu, médiatisé et partagé. Parmi les professionnels de santé la souffrance est croissante. Il n’y a pas une semaine où malheureusement les médias ne se fassent l’écho des souffrances des soignants. Cette médiatisation peut être une bonne chose qui sonnerait comme la fin de l’omerta, gommant le déni. Les patients souffrent et leurs soignants aussi – praticiens femmes ou hommes – comme ni dieux ni héros ; juste des humains. Parlons plutôt de colosses par rapport au volume considérable de savoirs que nous avons acquis au fil des années, mais hélas des colosses aux pieds d’argile…

« Au cœur de ces évolutions, de ces révolutions, le fonctionnement est
convoqué avec en premier rôle, celui de la démocratie.
Notre numéro 12 du MAG INPH a choisi ce thème, car le ressenti de la
gouvernance hospitalière s’éloigne de l’universel et indigne là où elle devrait
rassembler.
Les valeurs de l’hôpital public repose sur l’alliance difficile du métier, de l’Art et
du fonctionnement.
Entre les praticiens, seule l’autorité fonctionnelle prévaut.
Voilà pourquoi l’INPH est parti à la recherche de la démocratie perdue, en quête
de réhabilitation, face à une demande réactivée par le nombre exponentiel des
contentieux… » (Dr Rachel BOCHER)

Lire le MAG INPH numéro 12
http://www.intersyndicat-des-praticiens-hospitaliers.com/images