Actualité : Décembre 2016

Etudes de médecine : le numerus clausus augmenté de 478 places, dès cette année

Le ministère de la santé a annoncé, jeudi, une hausse du nombre de places ouvertes au concours d’entrée en première année, pour lutter contre les déserts médicaux.
Voilà une bonne nouvelle pour les milliers d’étudiants qui s’inscrivent chaque année à la très difficile première année commune aux études de santé (Paces). Une hausse du numerus causus a été annoncée par la ministre de la santé, Marisol Touraine, jeudi 24 novembre à l’Assemblée nationale, lors du débat sur la proposition de loi Union des démocrates et indépendants (UDI) pour un « accès aux soins égal sur l’ensemble du territoire ».
Ce sont 478 places supplémentaires qui seront débloquées dès le concours 2017, « soit une augmentation de 11 % » a déclaré Mme Touraine. Le ministère précise au Monde que ce nombre « a été déterminé en fonction des besoins identifiés localement, avec l’ensemble des acteurs » et qu’il concerne uniquement vingt-deux facultés, lesquelles n’ont pas été listées pour l’instant. Autrement dit, et comme l’ont déjà fait remarquer des observateurs du milieu médical sur les réseaux sociaux, cela équivaut à une hausse de 11 % pour les facultés concernées, non à l’échelle nationale.

Le Monde.fr avec AFP | 24.11.2016 à 19h23 • Mis à jour le 25.11.2016 à 06h37